Sélectionner une page

Parcours d’Art Contemporain d’Amiens Métropole 2018

Art, territoires et mutations

du 17 novemvre au 19 décembre 2018

 » Un foisonnement de propositions ouvre ce premier parcours d’art organisé par les différents acteurs culturels d’Amiens Métropole. Et c’est à travers ce foisonnement d’actions, d’interventions, de rencontre et de visites que se dévoile l’énergie de la création dans notre région, la diversité et la richesse des pratiques, l’implication des artistes invités à s’associer à ce parcours.

J’y vois, à l’image de la sculpture éponge d’Yves Klein, une matière vivante, en suspension, absorbant de sa couleur bleue l’expression du monde. »

Marie Lepetit, responsable du centre d’art du Safran

L’exposition

 

L’expression du monde. Le monde selon Rachid Boukharta est un foisonnement onirique qu’il a d’abord exprimé par la peinture et, plus récemment, la linogravure. Ecoutant son désir, il s’aventure dans de nouveaux champs d’expérimentation : en effet, non loin du CSC Etouvie où il expose, se trouve l’école de musique « Le Diapason », dont le directeur Xavier Denis travaille cette saison avec le compositeur Marc Drouard. La rencontre entre le plasticien et le musicien s’est faite l’été dernier et très vite une collaboration s’engage : 

« Suite à ma rencontre avec Marc Drouard, j’ai pris le temps d’écouter Rêve d’Opossum. Il m’a beaucoup plu. On y entend le saxophone et la clarinette de Raphaël Dumont, la guitare de Marc Drouard et la batterie de Béatrice Graf. Rêve d’Opossum est une confrontation de leurs territoires respectifs, on y trouve aussi des détournements de standards du Jazz. Dans cet échange, il y a une place pour l’improvisation et le voyage. L’écoute de cet album fut l’occasion de me plonger dans un monde onirique et envoûtant. L’idée d’une collaboration avec ce compositeur de talent est vraiment judicieuse.

J’ai reçu Marc le matin du 28 août. Nous avons parlé de nos parcours respectifs ainsi que de notre future collaboration. Nous avons fait le tour de mon atelier et il a ainsi pu découvrir mes tirages de linogravures, les dessins et peintures. Marc m’a proposé, dans le cadre du concert des Orchestres à l’Ecole le 4 juin à la Maison de la Culture, d’effectuer une performance artistique. L’idée est de travailler sur l’improvisation, transformer les sons en vocavulaire formel, en projetant le dessin en cours d’exécution pendant le concert. Marc m’a parlé de sa volonté d’effectuer une performance musicale qui oscille entre contrôle et lâcher prise.

J’ai eu, ce jeudi 6 septembre, Marc au téléphone. Les choses se précisent. Il sera pour moi possible d’assister à ses cours de musique au Diapason tout au long de l’année, j’apporterai un carnet de croquis, de quoi dessiner ; je pourrai ainsi me laisser guider par ma main pendant les séances de répétitions. »

Rachid Boukharta

Se rencontrer et transmettre. Rachid animera deux stages au CSC Etouvie dont un avec des jeunes du centre de Coopération et d’Initiatives jeunes qui rentreront tout juste d’un voyage au Maroc, pays d’où est lui même originaire l’artiste et qui ne cesse d’être source d’inspiration de ses oeuvres. 

Photographies : 

Amiens Métropole – Laurent Rousselin